Auteurs A 62


Jacob El Hanani, artiste. Né à Casablanca, il a étudié à Tel Aviv et à Paris avant de se fixer à New York. Voir les pages du site de la galerie Nicole Klagsbrun qui lui sont consacrées : http://nicoleklagsbrun.com/elhanani/elhanani.html.

Arthur C. Danto, philosophe et critique d’art, professeur émérite à l’université Columbia, New York, auteur de très nombreux ouvrages. Parmi ceux parus en français : La madone du futur, Seuil 2003 ; L’art contemporain et la clôture de l’histoire, Seuil, 2000 ; La transfiguration du banal, Seuil, 1989.

Hans-Christian Andersen, écrivain et poète danois, Odense 1805 - Copenhague, 1875.

Sylvie Catellin, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines, iup Arts, sciences, culture et multimédia. Ses recherches actuelles portent sur les modes d’inscription culturelle des sciences, des arts et de leurs interactions, notamment sur la comparaison entre les formes de savoirs véhiculées ou élaborées par la littérature et par les sciences de l’homme ou les sciences de la nature.

Bernard Kahane,
chercheur au sein du Latts, laboratoire du cnrs-enpc-université Paris-Est, et professeur à l’esiee-management, établissement de la ccip où il enseigne la stratégie et la gestion de l’innovation. Travaillant sur les nanotechnologies, il conduit dans le cadre du programme Prime de la Communauté européenne, des recherches sur l’émergence technologique et les phénomènes de recomposition (géographique, technologique, industrielle et organisationnelle) qu’elle engendre ainsi que sur les stratégies des acteurs face à celles-ci.

Marina Maestrutti, docteur en philosophie des sciences et des techniques, chercheuse au cetcopra, Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle s’intéresse au rôle de l’imaginaire dans la représentation techno-scientifique du corps et de la fiction dans les discours qui accompagnent le développement des nanotechnologies. Elle a publié différents articles en ligne (<www.vivantinfo.com>) ; d’autres sont à paraître sur la philosophie du posthumain et les techno-utopies du transhumanisme.

Jean-Louis Pautrat, physicien, spécialiste des semi-conducteurs. Chercheur et conseiller scientifique au Commissariat à l’énergie atomique (cea), il a participé à la création du pôle minatec, à Grenoble, et y est directeur de la fondation Nanosciences aux limites de la nanoélectronique. Il est l’auteur entre autres de Des puces, des cerveaux et des hommes. Quand l’électronique dialogue avec le cerveau (Fayard, 2007), et a collaboré à La personne dans les sociétés techniciennes, ouvrage collectif sous la direction de Régis Mache (L’Harmattan, 2007).

Bounthavy Suvilay, doctorante en littérature comparée à l’université Sorbonne Nouvelle (Paris iii). Elle travaille sur le manga et le dessin animé japonais, ainsi que sur les jeux vidéo. Elle été commissaire d’exposition pour le Festival international de la bande dessinée en 2007. Parmi ses publications : « Jules Verne au pays du manga », Belphégor – Littérature populaire et culture médiatique, vol. vi, n° 2, Juin 2007 ; Dragon Ball, du Roi des singes au super-guerrier - Mythe et bande dessinée, Clermont Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2007 ; « La représentation du corps féminin dans le manga et le dessin animé japonais : robots, cyborgs, intelligences artificielles », Les Représentations du corps dans les œuvres fantastiques et de science-fiction, figures et fantasmes, Michel Houdiard, 2006.

Stéphanie Chifflet, doctorante au Centre de recherche sur l’imaginaire de l’université Stendhal-Grenoble iii. Prépare une thèse de doctorat intitulée « Le récit de la convergence nbic : vers une nouvelle cosmogonie ? » dans le cadre du Cluster 14 erstu (« Enjeux et représentations de la science, de la technologie et de leurs usages ») de la Région Rhône-Alpes, et en collaboration avec minatec ideas Laboratory.

Jérôme Goffette, travaille sur le phénomène scientifique (leps, ea 4148). Ses recherches portent sur la philosophie du corps et l’anthropotechnie. Publications récentes : Naissance de l’anthropotechnie (Vrin, 2006) ; « Psychostimulants : au-delà de l’usage médical, l’usage anthropotechnique », Drogues, santé et société, vol. 6 (sous presse, 2008) ; [avec A. Guïoux A. et E. Lasserre E.] « Cyborg : approche anthropologique de l’hybridité corporelle bio-mécanique », Anthropologie et Société, vol. 28, n° 3, 2004.

Patrick Pajon, sémiologue, maître de conférences en Sciences de la communication, et chercheur au Centre de recherches sur l’imaginaire à l’université de Grenoble. Ses travaux portent sur l’imaginaire des sciences et des techniques (nanotechnologies, mondes numériques, corps modifié,...).

Roald Hoffmann, chimiste, professeur de chimie mais aussi de littérature à l’université Cornell, N. Y.. Ses travaux scientifiques lui ont valu le prix Nobel de chimie en 1981. Il a écrit plusieurs recueils de poésie, les derniers en date étant Memory Effects (Calhoun Press, 1999) et Soliton (Truman State U. Press, 2002), et de nombreux essais, dont Old Wine, New Flask. Reflections on Science and Jewish Tradition, avec Shira Leibowitz Schmidt (Freeman, 1997), et, avec Carl Djerassi, deux pièces de théâtre, Oxygen (2001 ; version française : Oxygène, Presses universitaires du Mirail, 2003) et Should’ve (2006). Voir son site < http://www.roaldhoffmann.com/>

Philippe Boutibonnes, biologiste, ancien professeur des universités, auteur de A. van Leeuwenhoek ou l’exercice du regard (Belin, 1994). A récemment publié un recueil d’articles sur l’image : Tombe noire (Les éditions sensibles de l’art contemporain, École supérieure des Beaux-Arts de Caen, 2002) ; Cinquante-six propositions pour faire du reflet une image, (L’Ollave, 2006). Travaille actuellement sur l’autre-des-objets et l’autre-du-corps (ombre, fumée, cendres, reflet, nom, cadavre,…).

Rudyard Kipling, écrivain et poète britannique, Bombay 1865 – Londres 1936.