Alliage 57-58 courriel
Culture, Science et Technique

Avant-propos

La fiction dépasse souvent la réalité, dit-on. Parfois, elle la prend en charge. C'est pourquoi ce numéro d'Alliage se tourne vers l'imaginaire littéraire pour éclairer le réel scientifique.
Entre des essais sur la place des savoirs dans la littérature (Michel Pierssens) et sur la question du style dans l'écrit de la science (Stephen J. Gould), de nombreux écrivains, anciens et modernes, sont convoqués dans ces pages comme témoins et même acteurs du procès de connaissance : Cyrano de Bergerac, Lautréamont, Verne (l'autre), Rosny aîné, Le Rouge, Saint-John Perse, Cortazar, Watson, Ballard, Powers. On y verra aussi Eschyle approfondir, grâce à Prométhée, les enjeux du génie génétique (Calame) et un poète méditer sur l'angoisse scientifique (Louis-Philipe Hébert).
Pierre-Marc de Biasi apporte enfin au travail du texte, avec ses Talismans, un contrepoint visuel nourri de sa double pratique artistique et littéraire.


Une partie des textes ici réunis (J.-F. Chassay, Ph. Clermont, B. Gervais, L.-Ph. Hébert, L. Lepaludier, M. Pierssens) sont issus du colloque "Science, imaginaire, éthique" organisé en novembre 2003, à Montréal, par le groupe de recherche Sélectif (Savant et espace du laboratoire : épistémo-critique de textes irrigués par la fiction) sous la direction de J.-F. Chassay , La publication de ce numéro a bénéficié de l'aide de l'UQAM (Université du Québec à Montréal) et du Consulat général de France à Québec.

 






 

retour en haut de page