[Alliage] [Up] [Help] [Science Tribune]

ALLIAGE


Alliage, numéro 16-17, 1993


NOCTURNE, Ombre et lumière


Jean-Marc Lévy-Leblond



Cette galaxie étrange, c'est l'Europe : ses étoiles de première grandeur : Paris, Londres, Rome, Madrid, Berlin, Prague, Stockholm... ; ses amas : la vallée du Pô, les estuaires du Rhin et de l'Escaut, la Ruhr... ; ses nébuleuses : le long des côtes de la Méditerranée, de la mer du Nord... ; ses supernovas : les torchères des plateformes pétrolières en mer du Nord et dans le Caucase... ; et ses zones obscures, avec peut-être même quelques trous noirs...

Mais ces lumières de la science et de la technique sont bien jeunes : il y a un siècle à peine, une image nocturne de l'Europe n'aurait au mieux montré que quelques rares et vagues lueurs, et d'ailleurs nul oeil satellisé n'aurait été là pour les fixer. Jeunes et donc fragiles. Et elles ne brillent pas pour tout le Monde : il suffit de contempler les marges de cette image et d'en élargir le cadrage pour voir que bien sombre encore est notre planète.

N'oublions pas au demeurant que ce rayonnement nocturne de nos cités et de nos routes, s'il éclaire et rassure nos humaines affaires, devient une nuisance pour ceux qui tentent d'y voir plus loin dans l'Univers : il y a des formes lumineuses de pollution...Les lumières de la technoscience aussi peuvent éblouir plutôt qu'éclairer !


[Up]